Image Image Image Image Image

TERRE SAINTE

TERRE SAINTE

Terre Sainte - Saint Pierre - Ile de la Réunion

case – Terre Sainte Ruelle Charles Leprince

 

Terre-Sainte est le village de pêcheurs du Sud de la ville de Saint-Pierre

Il vous suffit donc une fois arrivé à Saint Pierre, tout simplement, de longer le front de mer (Boulevard Hubert Delisle) en direction du Sud, de franchir le pont de la rivière d’Abord et vous êtes à Terre-Sainte!

Ce quartier de Terre-Sainte constitue un village à part entière dans l’agglomération de Saint-Pierre, séparé du centre ville par
la rivière d’Abord. C’est un village traditionnel, n’ayant pas encore subit les assauts des promoteurs immobiliers, les habitants y sont attachés, forment une communauté  encore soudée et étaient à l’origine, en grande majorité des pêcheurs.
Bien que le nom de ce village ait des connotations bibliques, l’origine du nom reste incertaine mais cependant deux origines sont possibles : l’une botanique, l’autre malgache :
– D’après Jacob-de-Cordemoy, il existait à cet endroit un arbuste épineux : Le bois de sinte  (et que l’on ne trouve d’ailleurs plus sur place).
– Pour Jules Hermann, le nom de Terre-Sainte aurait des origines malgaches : Terasisindrano ou Marine Térasindr, signifiant l’autre bord :
de Saint-Pierre, aller à Terre-Sainte, c’est aller à la rive gauche de la rivière.

L’ambiance qui y règne est bien celle d’un village au coeur de la ville

L’arrivée de la population d’ouvriers et d’artisans à Terre-Sainte  s’est faite avec la construction du port de Saint-Pierre au milieu du XIXè siècle.
A l’origine, simple bourgade de pêcheurs, le quartier s’est développé en hauteur mais toute la partie originelle est restée relativement intacte, avec ses petites maisons étagées le long de la côte, ses ruelles étroites et anarchiques, passages, escaliers et enchevêtrements pouvant faire penser aux villages européens méridionaux. L’ambiance qui y règne est bien celle d’un village au coeur de la ville, et il y est encore de bon ton de saluer le passant.

Le bord de mer, ou il y a encore quelques années les pécheurs entreposaient leurs barques traditionnelles, est bordé de majestueux Banians (Ficus gigantesques aux racines aériennes et arbres sacrés de l’hindouisme) qui confèrent à l’endroit une atmosphère que l’on retrouve nulle part ailleurs sur l’île.
Après la jetée de Terre-Sainte toujours vers le Sud vous trouverez une petite plage de sable blanc, peu fréquentée,  qui offre une bonne alternative à la grande plage de Saint Pierre de type plus urbain.

C’est un emplacement idéal, pour y établir son “camp de base” pour une découverte du Sud de l’île de la Réunion.

Retrouvez la page de Terre Sainte sur facebook